Mère Marie Alexandra et Mère Marie Joannes

Nativité Basilique Saint-Denis (93) - 2010

Noël 2011


“Que l’univers chante et crie de joie”

 Chers anciens et Chères anciennes,

 En méditant sur le mystère de Noël et en priant pour chacun et chacune d’entre vous, nous relisions cette belle page du Père Besnard o.p que nous aimons vous partager tant elle nous semble porteuse d’un vrai souffle d’Espérance pour le monde d’aujourd’hui :

 « Un homme qui purgeait une peine de prison demande à un prêtre : je vais passer Noël en prison, je voudrais quand même marquer ce jour là. Quel conseil me donnez vous ?

« Obligez-vous à passer cette journée dans la joie ! »

 

S’obliger à la joie, ce jour là quand rien humainement n’est pour la joie, c’est en effet aller à contre courant des forces négatives qui nous entraînent sournoisement. C’est nier que nos erreurs, la solitude, le malheur pourrait l’emporter sur nous et avoir le dernier mot. C’est sortir de nous-mêmes et aller rejoindre la foule innombrable de ceux qui ont refusé d’admettre que l’humanité était abandonnée à elle-même, rameau hasardeux de l’Evolution livré à ses peurs, à ses illusions, à ses fureurs, sans espérance et sans Dieu dans le monde. Noël est la fête intime de la foule anonyme de ceux dont le cœur soupçonne qu’il y a un message pour eux quand on leur dit :  « cet enfant est né pour nous ; il ne vient pas comme les autres, apprendre simplement à mourir, mais vous apprendre à vivre... »

S’obliger à la joie de Noël dans le moment de notre vie ou dans le coin de notre cœur où il fait peine, où il fait nuit c’est se livrer assurément à quelquechose d’insolite. C’est avoir un grain de bienheureuse folie. C’est comme se dégager de sa vieille carcasse et se trouver soudain projeté au grand air sous les étoiles, c’est entrer dans le monde d’un Alleluia qui traverse les siècles. »

Laissons-nous aller à « ce grain de bienheureuse folie » pour être auprès de tous ceux que nous côtoyons, ces témoins de la joie de notre Dieu et pour cela glissons-nous dans le cœur de Marie et chantons avec elle le Magnificat.

Que Noël et l’année nouvelle soient joie pour chacun et chacune !

Avec toute notre affection.

 

Sr Marie Alexandra et Sr Marie Joannes

 

 

 

24 décembre 2011
Close Panel

Login